Etudiant Professionnel Entreprise
Vous souhaitez débuter ou poursuivre vos études à KEDGE ?
Vous avez une activité professionnelle depuis au moins 3 ans et souhaitez vous former ?
Vous représentez une entreprise ou un service RH ?

FAQ du 4 novembre 2020

Qui puis-je contacter à l’école en cas de questions ?

Où puis-je trouver des informations mises à jour du gouvernement en ce qui concerne la situation sanitaire en France ?

Pourquoi est-ce que la rentrée de Septembre 2020 ne s’est pas faite totalement en distanciel ?

  • Nous avons choisi de maintenir une partie des enseignements en présentiel, en groupes réduits, et de façon adaptée, pour que nos étudiants bénéficient des meilleures conditions d’apprentissage possibles.
  • Notre approche a été de proposer à notre communauté une nouvelle normalité prenant en compte le contexte sanitaire.
  • Nous avons privilégié le présentiel quand cela était possible afin de permettre aux étudiants nouveaux entrants de rencontrer leur promotion et de découvrir leur campus.

Est-ce que Kedge avait anticipé la fermeture des campus ?

Des procédures internes ont été élaborées pour anticiper les scénarii.

Un plan de continuité pédagogique a été mis en œuvre dès le vendredi 30 octobre à 8h.

Tous les cours initialement prévus en présentiel ont basculé en distanciel aux mêmes horaires. Ils sont dispensés via les plateformes Learn ou Teams.

Parallèlement aux cours, un ensemble de services est également proposé avec l’intervention des équipes du Wellness, du Student Office (relation Ecole/Etudiant) et du Learning by Doing.

L’ensemble des services reste disponible en distanciel.

 

Quels dispositifs ont été mis en place au lendemain du second confinement ?

Dans le cadre du plan de continuité pédagogique, nous avons mis en place des dispositifs pour soutenir et accompagner nos étudiants à distance, lors des prochaines semaines. Ces dispositifs ont vocation à assurer un suivi personnalisé et à rythmer les semaines des étudiants entre cours et activités complémentaires. Nous mettons tout en œuvre pour éviter le décrochage, identifier et suivre les situations particulièrement difficiles.
A partir du 3 novembre, un système de parrainage est mis en place. Chaque professeur parraine 30 étudiants avec 3 rôles principaux : apporter une aide méthodologique, faire du soutien pédagogique, orienter si besoin vers la cellule Wellness et son dispositif d’accompagnement psychologique.

Tous les départements de l’école, se mobilisent afin de ne laisser aucun étudiant seul, que ce soit dans son travail ou dans son quotidien.

 

Existent-ils des dispositifs spécifiques pour les étudiants rentrés cette année à Kedge ou encore pour les étudiants internationaux ?

Un système de mentoring à destination des primo-entrants et des étudiants internationaux a été mis en place. Il sera assuré par les étudiants membres des bureaux des associations en collaboration avec l’administration de l’école.

Qu’en est-il des alternants ?

Un système de mentoring a également été mis en place à destination des alternants assuré par les équipes alternance et avec le soutien des maîtres d’alternance dans les entreprises.

Pourquoi une remise n’est pas appliquée aux frais de scolarité alors que les cours ne sont pas 100% présentiel ?

La valeur du diplôme remis par Kedge BS ne sera pas impactée par la digitalisation d’une partie des enseignements. De même que les compétences dont disposeront les étudiants à l’issue de leur cursus. L’objectif de notre enseignement, à savoir permettre aux étudiants d’entrer dans la vie professionnelle avec les compétences pour être les managers de demain, continuera d’être assuré.
Par ailleurs, contrairement aux idées reçues, digitaliser tout ou partie d’un enseignement n’est pas « moins cher » que d’assurer des cours en face-à-face. Nous y investissons notamment plus de temps de suivi et d’encadrement. Nous avons formé 700 enseignants permanents et occasionnels, déployé des solutions permettant le passage de tous les examens en ligne, ainsi que la possibilité de suivre les cours en synchrone (cours en physique en distanciel en même temps). Nous avons fait évoluer notre dispositif d’accompagnement vers l’employabilité pour qu’il puisse également se faire en distanciel grâce à des solutions en ligne.
Grâce à ces investissements, nous sommes capables de basculer à tout moment en cours total distanciel ou total présentiel afin de permettre à chaque étudiant quelle que soit sa situation de suivre sa scolarité dans les meilleures conditions. En parallèle, nous maximisons les interactions avec le corps enseignant lors des moments de présence. Le temps pédagogique individuel est donc plus important qu’il ne l’était.
Enfin, nous devons faire face à une augmentation des coûts de fonctionnement de nos campus imposée par le respect des mesures sanitaires, qui fait augmenter de manière importante les frais fixes de l’école et ajoute de nombreuses contraintes à notre fonctionnement quotidien.

Comment Kedge a pu continuer à assurer des cours en présentiel jusqu’au 29 octobre ?

Nous avons mis en place des mesures strictes conformes aux exigences de l’Agence Régionale de Santé (ARS), de la Préfecture et du Ministère de la santé, afin de pouvoir accueillir les salariés, les professeurs et étudiants dans des conditions permettant la préservation de leur santé et de leur sécurité, et de pouvoir maintenir une part des activités et cours au sein de l’école :

 

  • Port du masque obligatoire pour tous en continu, dans les espaces clos et en plein air sur le campus ainsi que dans un périmètre de 50 m autour des campus.
  • Application systématique des gestes barrières tout au long de la journée, et en particulier une hygiène des mains fréquente (distributeurs de gel hydro alcoolique pour désinfection des mains)
  • Le rythme de ménage a été doublé, et les surfaces de contact sont nettoyées plusieurs fois par jour (poignées de portes, rampes d’escaliers…)
  • Mise en place d’une gestion des flux de circulation, physique et temporelle, afin d’éviter les regroupements et croisements trop importants entre les personnes :
    • En ce qui concerne la gestion des flux physique :
      • Sens de circulation indiqués sur tout le campus et les consignes d’utilisation des ascenseurs (1 personne par ascenseur)
      • Respect des distances physiques d’1 mètre
      • Installation du mobilier dans les salles de classe, à la cafétéria, dans les espaces extérieurs et tous lieux collectifs pour que la distanciation physique d’1 mètre soit effectivement respectée.
    • En ce qui concerne la gestion temporelle des flux :
      • Réduction du nombre de cours sur site pour limiter le nombre de personnes sur site, par la mise en place d’un dispositif pédagogique hybride : rotation cours présentiel/distanciel.
      • Mise en place d’un dispositif de rotation « Télétravail / Présentiel » des collaborateurs pour limiter le nombre de personnes sur les campus.

 

  • Mesures spécifiques de gestion des cas confirmés, cas contact et suspicion de COVID19 :
    •  Isolement en cas de suspicion ou de positivité à la COVID19, même en l’absence de symptômes
    • Création de l’adresse covid19@kedgebs.com afin que les étudiants puissent se déclarer
    • Protocole d’accompagnement nécessaire pour limiter la propagation du virus, neutraliser les absences et donner la possibilité de suivre les cours à distance.

Le respect de ces mesures nous a permis de limiter la propagation du virus au sein de notre communauté.
Nous avons, de plus accentué notre communication auprès des associations étudiantes et du personnel pour sensibiliser chacun à respecter les gestes barrières sur le campus et en dehors.

Alexandre de Navailles a pris la parole à ce sujet le 24 septembre dernier. Voir la vidéo 

Notre lien étroit et quotidien avec l’ARS qui suit l’évolution des indicateurs que nous lui avons communiqué quotidiennement nous a permis de rester ouvert en concertation avec l’Agence Régionale de Santé et le Rectorat et la Préfecture.
Suite à l’allocution présidentielle du 28 octobre et conformément aux nouvelles dispositions, nous avons suspendu l’accès à nos campus dès le 29 octobre 2020 à 20h.

Questions relatives à l'international

Est-ce que les étudiants pourront partir à l’étranger cette année ?

La mobilité à l’international est toujours possible et représente un élément fort de l’ADN de Kedge BS.

Nos équipes s’assurent donc de pouvoir proposer cette expérience aux étudiants, tout en l’assortissant de toutes les mesures de sécurité possibles.

Aussi, nous recommandons fortement à nos étudiants de privilégier l’Europe pour leurs expériences à l’étranger, notamment pour éviter qu’ils ne se retrouvent isolés dans un pays lointain et sans possibilité de rentrer.

Cependant, un certain nombre d’universités en Europe et hors Europe commence à annuler ou sont en réflexion quant à l’annulation du prochain semestre et peuvent ne pas accueillir les étudiants en présentiel voire annuler l’échange.

Qu’en est-il des étudiants étrangers sur le campus ?

Ils poursuivent leurs études on line tout comme le font nos étudiants français. Ils auront la possibilité de rentrer dans leur pays s’ils le souhaitent et si le gouvernement l’autorise, Kedge les soutient dans ces démarches. Ils peuvent suivre leurs cours on line soit de France, soit depuis leur pays d’origine.

Questions relatives aux stages

Qu’est-ce que Kedge met en place pour aider les étudiants à trouver un stage ?

Un Webinar est organisé le 4/11 de 12H à 13H et des ateliers career centre sur inscription sont disponibles sur job teaser.

D’autres rendez-vous virtuels seront programmés pour les accompagner au mieux dans leur recherche de stages.

Quelles sont les dispositions prises en matière de stage à Kedge BS ?

La situation sanitaire actuelle, liée à la COVID19, impacte sensiblement l’économie mondiale mais également l’ensemble des déplacements au niveau national et international. Dans ces conditions les étudiants sont confrontés à des difficultés pour trouver un ou des stage(s).

Considérant les recommandations du MESRI et les contraintes d’accessibilité aux stages, KEDGE BS a décidé d’intégrer à titre dérogatoire de nouvelles dispositions pour valider le ou les stages.

Pour rappel :
-    Le stage ou les stages est / sont possible(s) si l’étudiant est inscrit dans le niveau académique pour laquelle la maquette pédagogique contient minimum 200 heures de cours dont minimum 50 heures en présentiel. Dans le cadre du COVID19 dérogation est faite sur le 100% distanciel.
-    Le ou les stage(s) permette(nt) la validation du requis « expérience professionnelle » et/ou
« internationale », voir obtention pour certains programmes d’ECTS.

Quels sont les aménagements possibles pour les stages en France ?

Le stage pourra être effectué en présentiel, et ou en télétravail partiel ou total quel que soit le lieu de domiciliation de l’entreprise (National- Europe-International) accueillant le stagiaire.


-    Pour les stages dont la durée est de 6 mois obligatoire pendant l’année académique : la durée pourra être ramenée à 4 mois minimum si et seulement si les missions confiées sont en adéquation avec les attentes pédagogiques du programme.

 

Quels sont les aménagements possibles pour les stages à l’international ?

Pour les stages devant obligatoirement s’effectuer à l’international pendant l’année académique, le stage pourra s’effectuer :

  • En France dans une entreprise étrangère,
  • En France dans une entreprise française dans un service international,
  • En France et ou dans un service confiant des missions à l’international.

Le stage sera accepté si et seulement si les missions confiées sont en adéquation avec les attentes pédagogiques en l’occurrence internationale (ex : échanges internationaux…) ou si les missions confiées comprennent une dimension internationale.

 

Retour en haut