Mentoring professeurs pendant le confinement

Pour développer l’accompagnement de nos étudiants pendant la 2ème vague de confinement, l’école a déployé de nouveaux dispositifs d’aide au maintien du lien entre étudiants, professeurs et école.

La communauté pédagogique s'engage 

Nous sommes conscients que l’engagement scolaire de nos étudiants dans le contexte actuel peut nécessiter un soutien de la part de la communauté pédagogique. A l’initiative de la Faculté et de la direction de la pédagogie, un système de parrainage est donc proposé à tous les étudiants des formations post bac et Programme Grande Ecole depuis le début du mois de novembre. Ce parrainage est basé sur un soutien pédagogique et une aide méthodologique pour l’ensemble des travaux individuels ou de groupe. Il s’adresse à 5800 étudiants du groupe et mobilise plus de 150 professeurs.

Le dispositif 

Il s’appuie sur une approche participative et privilégie les échanges rendus plus faciles par la taille des groupes constitués. Chacun peut ainsi solliciter l’avis des autres membres du groupe, partager ses difficultés, son expérience dans la résolution de problèmes, entretenir sa motivation.

Concrètement, chaque professeur anime 3 à 4 groupes de 10 à 15 étudiants qui lui ont été attribués par son département d’enseignement. Il propose 1 heure par semaine de tutorat pour chaque groupe lors de laquelle les étudiants peuvent s’exprimer sur leurs difficultés et les confronter afin de s’appuyer sur le professeur pour trouver des solutions. Le professeur s’enquiert aussi des potentielles difficultés d’organisation de chaque membre de son groupe. Il partage des méthodes de travail de groupe, individuel, de priorisation et de nouvelle organisation de travail. Il conseille ses étudiants sur des questions telles que la pratique des langues ou la préparation des examens par exemple.

 Il a aussi dans ses attributions en tant que tuteur un rôle d’orientation des étudiants vers les coordinatrices pédagogiques pour certaines questions ou vers les professeurs responsables d’un domaine de compétence sur lequel ils expriment le besoin d’être accompagnés. Enfin, dans ce contexte souvent anxiogène pour les étudiants, les tuteurs peuvent aussi diriger les étudiants en détresse psychologique vers le wellness.

Il n’y a pas d’obligation pour les étudiants à suivre ce dispositif mais les professeurs restent vigilants sur les absences pour veiller à éviter l’isolement de certains.

D’autres dispositifs complémentaires assurés par les alumnis sont aussi proposés pour les étudiants plus avancés dans leur cursus. 

Retour en haut