KEDGE écoute et signale

Une cellule de signalement

Si vous êtes confronté à une situation de harcèlement sexuel, si vous avez subi des violences sexuelles, sexistes, homophobes, ou si vous avez connaissance d’une situation de ce type vis-à-vis d’un camarade ou d’un collègue, vous pouvez demander à rencontrer des membres de la Cellule Signalement de KEDGE BS en écrivant à l’adresse : signalement@kedgebs.com

Les membres de la Cellule Signalement sont à votre disposition pour vous rencontrer, vous écouter et vous orienter le cas échéant vers des structures spécialisées : soutien psychologique, démarches juridiques, accompagnement pédagogique, …

La Cellule Signalement n’est pas une instance disciplinaire.

A la demande de la victime, elle communiquera les faits aux instances en charge, pour mise en place de mesures de protection le cas échéant.

KEDGE BS reste cependant dans le devoir, comme tout un chacun, de signaler aux autorités compétentes les crimes dont il est encore possible de prévenir ou de limiter les effets, ou dont les auteurs sont susceptibles de connaître de nouveaux crimes qui pourraient être empêchés - Article 434-1 du code pénal

Une cellule de veille

La Cellule de Signalement assure une remontée d’informations à une Cellule de Veille composée de :

  • La Direction Générale de KEDGE BS, représentée par ses Directeurs de Campus
  • Le Service Juridique de KEDGE BS
  • La Direction des Programmes
  • Des représentants des autres services selon la situation rencontrée : Doyen de la Faculté, Directeur des Relations Humaines, Responsable des Stages/Apprentissage, Service Learning by Doing et des associations étudiantes de l’Ecole, Community Manager, …

La Cellule de Veille travaille à la prévention du harcèlement sexuel et des violences sexistes, sexuelles et homophobes en décidant de mesures visant à prévenir tout nouveau comportement inadapté, et à protéger les victimes ainsi que la communauté KEDGE BS dans son ensemble.

Les personnes ayant eu des comportements violents, discriminatoires, sexistes ou homophones peuvent être poursuivies dans le cadre d’une procédure disciplinaire et/ou pénale.

Retour en haut