Etudiant Professionnel Entreprise
Vous souhaitez débuter ou poursuivre vos études à KEDGE ?
Vous avez une activité professionnelle depuis au moins 3 ans et souhaitez vous former ?
Vous représentez une entreprise ou un service RH ?

Ethique et Développement Personnel à l’honneur lors de la Rentrée du PGE de KEDGE le 22/10/2020

Préparer le monde de demain, en cohérence avec ses valeurs humanistes et de Développement Durable, est l’objectif majeur de KEDGE, qu’elle souhaite transmettre à ses étudiants dès la rentrée.

Pour cette rentrée académique 2020 inédite, KEDGE a mis à l’honneur des réussites professionnelles et des engagements en cohérence avec les valeurs qu’elle défend. 

Le premier jour de rentrée pour les étudiants du Programme Grande Ecole a donné le ton sur la pédagogie revendiquée de KEDGE en matière de bien commun et de développement personnel.

C’est autour du tryptique - ME/WE / ALL OF US – que les différentes prises de parole se sont articulées. 

  • ME : se connecter à soi en expérimentant les éléments clés du développement personnel ;
  • WE : se connecter aux autres en vivant des expériences entre les étudiants et l’ensemble de la communauté KEDGE ;
  • ALL OF US : se connecter au monde en comprenant les enjeux auxquels l’humanité fait face et en étant inspiré pour agir.

L’ensemble des interventions des professionnels sollicités pour l’occasion, sont venues alimenter et nourrir le message auprès des nouveaux intégrés. Retour sur ces premiers moments forts de l’année :

L’Oréal : l’importance de soi et de son environnement

Romain PLAISANTIN, Directeur du recrutement chez l’Oréal.

Lors de son intervention, Romain PLAISANTIN a mis l’accent sur les soft kills « savoir-être» fondamentaux pour la construction personnelle de chacun. 

Selon lui "la connaissance de soi - ME- est essentielle dans un monde qui bouge en permanence. Les entreprises ont besoin de personnalités en accord avec leurs valeurs, bien sûr, mais surtout en accord avec elles-mêmes. L’Oréal promeut un modèle managérial décentralisé, qui fait confiance aux équipes, mais qui ne peut réussir qu’avec l’adhésion, et la coopération des équipes – WE – Ce qui compte c’est la coopération entre les équipes, pas l’individualisme. 

Il a souligné l’efficience du dispositif de développement personnel mis en place par KEDGE et le prouve en recrutant un nombre important de nos étudiants.
KEDGE, reconnue et labellisé « best practice » internationale par les accréditeurs EQUIS et AACSB met depuis 2004 à disposition des étudiants un dispositif complet d’accompagnement personnel et professionnel unique leur permettant de développer leurs compétences comportementales, les soft kills.

Ce dispositif a d’ailleurs été labellisé par plusieurs grandes entreprises dont l’OREAL.

Adepte de notre pédagogie et fervent supporter des valeurs que nous défendons, L’Oréal va très bientôt utiliser pour son recrutement et pour ses salariés, le Sulitest, initiative soutenue dès sa création par KEDGE, véritable outil permettant de tester ses connaissances sur le développement durable.

Pour L’Oréal, le modèle dans lequel seuls importaient les résultats financiers est dépassé. Le Groupe le démontre notamment avec son plan de solidarité environnementale et sociale de 150 millions d’euros.

L’Oréal a ainsi créé un fonds de dotation philanthropique de 50 millions d’euros, qui seront destinés à des associations de terrain mobilisées pour aider les femmes en grande difficulté à sortir de la précarité et pour favoriser leur intégration sociale et professionnelle.

100 millions d’euros seront par ailleurs consacrés à de l’impact investing environnemental (financement de projets de régénération des écosystèmes et promotion de l’économie circulaire).
Pour clore son intervention, Romain Plaisantin a rappelé aux étudiants l’importance de l’éthique, de l’humanisme, le sens du devoir, pour qu’un jour arrivant, ils soient fiers de raconter à leurs enfants quels furent leurs choix, leurs décisions et l’impact positif qu’ils auront eu sur la société.

Alexandra Palt, Directrice générale de la Responsabilité sociétale et environnementale de L’Oréal.

Alexandra Palt est intervenue pour présenter « L’Oréal pour le Futur », le nouveau programme de développement du Groupe à horizon 2030.

Ce programme comprend notamment une série d’objectifs visant à réduire les impacts du Groupe pour que toutes les activités de L’Oréal soient comprises dans les « limites planétaires ». Ces objectifs concernent quatre enjeux environnementaux majeurs :

- Lutter contre le changement climatique : 
D’ici à 2025, l’ensemble des sites de L’Oréal seront neutres en carbone via l’amélioration de l’efficacité énergétique et l’utilisation de 100 % d’énergies renouvelables. Depuis 2005, les émissions de CO2 des usines et centrales de distribution ont été réduites de 78 % en valeur absolue, alors même que la production a augmenté de 37 % sur la même période.

- Gérer l’eau durablement
D’ici à 2030, 100 % de l’eau utilisée dans nos procédés industriels sera recyclée et réutilisée en boucle. A ce jour, la consommation d’eau des usines et des centrales de distribution a été réduite de 51 % par produit fini, par rapport à 2005.

- Respecter la biodiversité
D’ici à 2030, 100 % des ingrédients des formules et des matériaux d’emballage bio-sourcés seront traçables et issus de sources durables. Aujourd’hui, les ingrédients d’origine végétale utilisés dans nos produits sont à 68 % issus de sources certifiées durables.

- Préserver les ressources naturelles
D’ici à 2030, 100 % de nos emballages plastiques seront d’origine recyclée ou bio-sourcée (nous atteindrons 50 % d’ici à 2025). En 2019, le Groupe a remplacé 13 204 tonnes de matériaux vierges par des matériaux recyclés (PCR), une augmentation de 52 % par rapport à 2018. 

Alexandra Palt a rappelé que l’innovation et les progrès de la science ont largement contribué aux progrès réalisés par L’Oréal en matière de développement durable, mais elle a aussi souligné que ces résultats n’auraient pas pu être atteints sans la détermination et l’engagement des dirigeants et des équipes, qui portent au plus haut les valeurs d’humanisme, et de respect de l’environnement. 
Pour elle, le Groupe a complètement transformé sa manière d’exercer son activité et le développement durable est désormais au cœur de la façon dont les équipes conçoivent les produits. Elle a conclu son inspirante présentation en conseillant aux étudiants de rester fidèles à leurs convictions, et de croire en leurs intuitions. 

Des témoignages inspirants

Sylvie Brunet, députée européenne.

Sylvie Brunet rappelle en préambule son parcours marqué depuis son enfance par un engagement auprès des Hommes et de la nature.

Sylvie Brunet est tout à la fois femme politique, ancienne DRH de grands groupes, professeure à Kedge et ancienne présidente de la commission travail et emploi au Conseil Economique et Social.

En tant que députée européenne, elle est revenue sur le Green Deal porté par la présidente du parlement européen, comme étant l’axe de transition écologique majeur.

Ce programme ambitieux avec un budget de 750 milliards d’euros porte sur tous les secteurs de l’économie, l’industrie, l’énergie, le social. Si la loi qui porte ce projet est votée prochainement, des sanctions pourront être prises à l’égard des états et des entreprises qui ne la respectent pas. 
Sylvie Brunet a conclu avec cette inspirante citation de René Char : “Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront »

Autres sources d’inspiration marquantes : les témoignages de nos alumni.

Sébastien Blavier, Director at OpenSC – Diplômé promotion 2009.

Il a co-créé en Australie son entreprise après avoir changé 3 fois de métiers essentiellement auprès d’ONG, WWF et Greenpeace.

En 2005, étudiant sur le campus de Marseille, il a créé l’association Campus Durable puis a porté le projet des panneaux solaires installés sur le campus de Luminy ; c’est grâce à kedge qu’il a compris le sens qu’il souhaitait donner à son parcours professionnel, en impactant sur un plan macro-économique sur la vie des individus.
Son message : « Utilise Kedge pour identifier ta boussole, celle qui te remettra sur ton chemin, et identifie les valeurs grâce auxquelles tu seras toujours en accord avec toi »

Fatou Ndiaye, Co-founder The Great Village – Diplômée promotion 2011.

Après avoir eu plusieurs vies, en tant que responsable événementielle, salariée chez KPMG, experte en block chain auprès des Nations Unies, mannequin, parcouru 3 continents, Fatou Ndiaye crée « The Great Village ». Le projet consiste à accompagner les personnes sur leur l’atteinte de leur rêve pour autant que ce rêve soit porteur de bonheur pour d’autres. Son objectif, contribuer à un monde meilleur dans lequel chacun serait heureux.
Sa maxime tient en 3 mots :
Dream - en grand en redevant l’enfant que tu étais
Dare - ose l’audace
Thrive together - en t’appuyant sur tes réseaux »

Hélène-Anaïs Bouscarle, Responsable Développement Durable CMA CGM - Diplômée promotion 2007.

Après avoir occupé plusieurs postes dans le développement durable auprès de grandes entreprises, BNP, Bouygues Telecom, Institution internationale, les Nations Unis, Hélène-Anaïs Bouscarle travaille aujourd’hui pour la CMA CGM sur la transition énergétique et cite comme réussite récente de la société le lancement du premier porte conteneur navigant au gaz naturel liquéfié.  
Son message de clôture a pris la forme d’une question, et de 3 conseils :
- Quel sens veux-tu donner à ta carrière ?
- Réfléchis à l’équilibre vie privée, vie professionnelle
- Sois curieux, saisis tous les outils que propose Kedge
- Crois en tes projets

Cette journée de rentrée a marqué le lancement d’un cycle de conférences inscrit dans la pédagogie du Programme Grande Ecole. Les étudiants pourront cette année assister à une série de rencontres inspirantes portant sur des thèmes comme :

  • Imagine une autre finance,
  • Enjeux et thématiques RSE ;
  • Luxe et nouveaux consommateurs,
  • etc

Ces échanges, en regard croisés entre professionnel et enseignant, leur permettront d’enrichir leur compréhension de ces enjeux, et au-delà de les y sensibiliser, de leur permettre de les intégrer dans leur construction personnelle et celle de leur parcours.

Retour en haut