Un élève marseillais remporte la finale du Concours d’Eloquence KEDGE des classes préparatoires

03/11/2022

Un jury 100% féminin, emmené par Aurélie Dehling, directrice du Programme Grande Ecole de KEDGE

Le 14 octobre se tenait la finale du grand concours d’éloquence spécial prépas commerciales, sur le campus bordelais de KEDGE. Abdel Bouziane, un jeune préparationnaire marseillais, a gagné le premier prix.

Nous l’annoncions en juillet, le Programme Grande Ecole de KEDGE a lancé un grand concours d’éloquence, ouvert aux élèves des classes prépas commerciales.

En partenariat avec le Figaro et sous la houlette d’Eric Cobast, fondateur de l’Académie de l’éloquence, la grande finale s’est déroulée le 14 octobre sur le campus de KEDGE Bordeaux.

Un grand oral pour les élèves prépas

C’est devant 300 personnes, enthousiastes et un jury emmené par la directrice du PGE, Aurélie Dehling, que les 6 finalistes ont passé leur « grand oral », qui se composait de deux épreuves : un éloge paradoxal préparé à l’avance et une improvisation autour d’une citation du philosophe Sénèque «La vie ce n’est pas attendre que l’orage passe, c’est danser sous la pluie».

Sélectionnés parmi plus de 50 candidats, nos 6 finalistes ont défendu l’indéfendable, du simple péché capital au méchant iconique d’une grande saga se déroulant dans une galaxie très très lointaine.

Des péchés capitaux à Star Wars

Kenza a fait l’éloge de l’avarice, Lucile celle de l’hypocrisie, tandis que Noam choisissait de défendre la procrastination, Diane, le mensonge et Hugo, Dark Vador. Abdel, le grand gagnant a choisi de son côté de prendre le parti de la gourmandise, avec verve et humour.

 

Gageons que ces 6 candidats pourront capitaliser sur cette expérience, pour toutes les prises de paroles en public qui les attendent, notamment, les épreuves orales des concours !

Voir l’article du Figaro

Retour en haut