Mutations de l’enseignement supérieur le 13/04/2015

Mardi 7 avril 2015, à l’occasion des « Mardis de l’avenir », Jean-Christophe Carteron, Directeur de la RSE à KEDGE BS, a présenté à l’Assemblée Nationale, aux côtés de Najat Vallaud Belkacem et de Claude Bartolone,  les évolutions de l’enseignement supérieur qui ont été initiées suite à la conférence des Nations Unies sur le développement durable de Rio en juin 2012

Lors de cette conférence mondiale autrement nommée « sommet de la terre », l’enseignement supérieur a été le plus contributeur d’engagements volontaires. L’initiative HESI -Higher Education Sustainabiliy-, portée par KEDGE BS, a été le déclencheur de nombreux projets internationaux comme : la plateforme internationale de mesure de la performance dans l’enseignement supérieur et le Sulitest : "Sustainability literacy test", lui aussi initié par l’école. Ce premier test international permet de mesurer la connaissance sur le développement durable des étudiants de l’enseignement supérieur. Le Sulitest, disponible en 8 langues a déjà été passé par 27 000 étudiants et est utilisé dans plus de 300 établissements de l’enseignement supérieur à travers 39 pays sur les 5 continents. Cette innovation est notamment soutenue par le département des affaires économiques et sociales des Nations Unies, ainsi que par l’UNESCO et le programme des Nations Unies Pour l’environnement.

Invité par Claude Bartolone, Président de l’Assemblée Nationale, Jean-Christophe Carteron intervenait dans le débat sur « La jeunesse et l’éducation, enjeux de la transition écologique », aux côtés de Najat Vallaud Belkacem, Jean-François Ballaudé, Président de l’Université Paris Ouest et Président du Comité transition écologique de la CPU Oriane Cébile, Présidente du réseau français des étudiants pour le développement durable, et de Laurence Tubiana, Fondatrice de l’Iddri et Directrice de la chaire développement durable à SciencesPo Paris

En savoir plus sur les mardis de l’avenir, ici

Retour en haut