Ingénieur d'affaires

La double compétence technologique et managériale

Alternance

Le cursus MSc Ingénieur d'Affaires donne la possibilité d’accéder à trois types d’alternance dès l'année 2 (M1):

  • le contrat d’apprentissage
  • le contrat de professionnalisation
  • le stage alterné

Choisir son contrat d'alternance est avant tout définir un projet personnel et professionnel.

Le candidat est accompagné par le service des relations entreprises de l'école: mise à disposition d’offres et de contacts, aide au ciblage et adaptation des outils, accompagnement dans la validation des missions, aide à la négociation et au montage des contrats.

Pour prétendre à un contrat d’alternance (apprentissage ou professionnalisation), l’étudiant et l’entreprise devront s’assurer de l’éligibilité du candidat à obtenir une autorisation de travail à temps complet, au moment de la signature du contrat. Nous conseillons fortement de consulter les informations disponibles à ce sujet, sur le site Internet du Service Public : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N11240

 

Les entreprises qui nous accompagnent:

AIR LIQUIDE, AIRBUS, ALCATEL LUCENT, ALSTOM, AREVA, ARKEMA, ARKOPHARMA, ASSYSTEM, AXIANS, BOUYGUES CONSTRUCTION, BOUYGUES IMMOBILIER, CEA, CNIM, DAIKIN, DALKIA, DASSAULT AVIATION, DASSAULT SYSTEMES, DELL, EIFFAGE, ENGIE, FAURECIA, FORTIL INGENIERIE, GEMALTO, HILTI,IBM, KARCHER, KONE,MICHELIN, MICROSOFT, NAVAL GROUP, ONET TECHNOLOGIES,ORANGE, ORTEC, OTIS, PHILIPS, PLASTIC OMNIUM, REYES, RICOH, SAFRAN, SAINT GOBAIN, SCHNEIDER ELECTRIC, SFR, SIEMENS, SINIAT, SNEF, SPIE, ST MICROELECTRONICS, SUEZ, THYSSENKRUPP, THALES, VEOLIA, VINCI, VOLSKWAGEN, XEROX….

LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE

 Le contrat s'effectue sur les 2 années de formation (M1 et M2).

Rythme d'alternance

  • En M1 : 2 semaines à l’école, 2 semaines en entreprise
  • En M2:  - de septembre à décembre : 2 semaines à l’école, 2 semaines en entreprise

                      - à partir de janvier : 1 semaine à l’école, 3 semaines en entreprise

Modalités

Il s’agit d’un contrat de travail à durée déterminée, régi par le Code du Travail et signé par l’apprenti et par l’employeur. Sauf dérogation spéciale, sa durée se limite à deux années et s’achève avec l’obtention du diplôme préparé.

Le contrat d’apprentissage est destinée aux jeunes de 16 à 25 ans révolus. Il est également possible de signer un contrat d’apprentissage après 25 ans sous conditions particulières.
Une période d’essai de deux mois calendaires permet la rupture unilatérale par l’une ou l’autre des parties.
En fonction de l’ancienneté du contrat et de l’âge de l’apprenti, la rémunération est comprise entre 41% et 78% du SMIC, et préserve tous les avantages sociaux lié au statut de salarié en CDD : congés payés, Sécurité Sociale, retraite, maintien des allocations familiales jusqu’à 20 ans, etc.

En retour, l’apprenti s’engage :

  • à suivre tous les cours prévus par le programme MSc Ingénierie d’Affaires,
  • à se présenter aux épreuves nécessaires à l’obtention de son diplôme,
  • à observer le règlement intérieur de l’entreprise comme n’importe quel salarié,
  • et à effectuer les missions confiées par le maître d’apprentissage, qui auront été, au préalable, validées par une commission pédagogique de l’école.

 

 

 

 

LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Rythme d'alternance

  • En M1 : 2 semaines à l’école, 2 semaines en entreprise
  • En M2:  - de septembre à décembre : 2 semaines à l’école, 2 semaines en entreprise

                      - à partir de janvier : 1 semaine à l’école, 3 semaines en entreprise

Modalités

Le contrat de professionnalisation s’adresse aux jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus, aux demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus et aux bénéficiaires de certaines allocations ou contrats.  La formation est financée – totalement ou partiellement – par l’OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé), selon des modalités et critères propres à chaque branche professionnelle.

Il peut être conclu à durée déterminée ou indéterminée, l’étudiant devient alors salarié de l’entreprise pour une durée de 6 à 12 mois, voire 24 mois par dispositions conventionnelles. L’étudiant est rémunéré au minimum à 80 % du SMIC lorsuq'il a entre 21 et 26 ans.

 

LA CONVENTION DE STAGE ALTERNE

Rythme d'alternance

  • En M1 : 2 semaines à l’école, 2 semaines en entreprise
  • En M2:  - de septembre à décembre : 2 semaines à l’école, 2 semaines en entreprise

                      - à partir de janvier : 1 semaine à l’école, 3 semaines en entreprise

Modalités

Le candidat recherche un partenariat avec une entreprise qui financera la scolarité et qui permettra éventuellement de percevoir une bourse de l’enseignement supérieur.

Ce partenariat est matérialisé par une convention de stage signée par les trois parties : l’entreprise, le stagiaire et l’école. Ce document prévoit les conditions et la durée de travail ainsi que la rémunération qui fera l’objet d’une négociation libre, à l’inverse des contrats d’apprentissage ou de professionnalisation pour lesquels les taux de rémunération sont fixés par la loi.

La convention de stage prévoit également une assurance contre les accidents de travail. Pour ce qui est de la couverture sociale, le stagiaire reste affilé à la mutuelle étudiante à laquelle il a souscrit au cours de son inscription à l’école.

Le stage fait l’objet d’un suivi et se conclut par la remise d’un rapport qui fait elle-même l’objet d’une soutenance.

 

 

Retour en haut