Le plan climat de KEDGE : Une rentrée académique visant la sensibilisation des étudiants

le 27/08/2021
KEDGE a la responsabilité de mesurer et d'améliorer les impacts liés à son activité sur le plan social, économique et environnemental et le devoir d’éducation envers les jeunes générations qu’elle forme.
La RSE est une préoccupation majeure de l’Ecole et chaque mois, KEDGE met en avant un axe majeur de sa démarche de Développement Durable en lien avec les 17 ODD (Objectifs de Développement Durable) de l’ONU.
Ses actions à Impact positif sont portées par la communauté : KEDGE IMPAKT.
frise des obrjectifs développement durables

Le Plan climat

La performance environnementale est l’un des enjeux de KEDGE depuis son engagement climat, signé en 2009 à Copenhague à la Conférence des Nations Unies. 
L’école doit répondre aux nouveaux défis que représentent l’augmentation du nombre d’étudiants, les déplacements plus fréquents, la numérisation croissante et adapter ses campus à ces évolutions dans le respect de ses engagements.

Sa politique climat vise à réduire son empreinte carbone et à atteindre le "net zéro carbone" de son activité d’ici 2030. 
Depuis 2019, KEDGE dispose d’un plan climat et biodiversité ambitieux mis à jour tous les ans.

Il a pour base le bilan carbone et est organisé autour de six axes : 

  • Une transformation du business model pour une trajectoire bas carbone
  • énergie et bâtiments, 
  • mobilité durable, 
  • réduction et valorisation des déchets, 
  • achats responsables et green IT,
  • préservation et restauration de la biodiversité.

Conformément à sa mission de formation, le plan climat de KEDGE intègre également de nombreux cours et actions de sensibilisation à destination de ses apprenants et étudiants.

Sensibilisation et formation de managers responsables

Les équipes pédagogiques construisent et développent des programmes d’éducation qui engagent chaque génération sur des questions socio-environnementales et l’école intègre le sujet dans ses parcours de formation (cours, simulations et serious game, études de cas…).

Elle s’assure que tous les apprenants soient sensibilisés et intègrent les enjeux climat pour un management responsable. L’école doit relever le défi en transformant chaque membre de la communauté en acteur éclairé et engagé.

La fresque climat 

L’objectif est de faire comprendre, aux étudiants dont elle a la charge, dès leur arrivée dans l’Ecole, le défi climatique. Afin de les sensibiliser à ces enjeux, KEDGE propose depuis 2019 des ateliers "La Fresque du Climat". Ces ateliers sont désormais un passage obligé pour les nouveaux étudiants, et sont intégrés dans les séminaires de rentrée.

logo fresque climat

La Fresque du Climat est un atelier scientifique, collaboratif et créatif conçu pour sensibiliser et former de façon ludique au sujet du changement climatique. 
Il se base sur un jeu de 42 cartes, chacune représentant une composante du changement climatique dans une fresque systémique.  
Les participants vont ainsi se concerter, par groupe de 5 à 7, afin de retrouver les liens de cause à effet entre les cartes, en les reliant entre elles. En trois heures d’échanges, l’atelier vulgarise le constat scientifique et les impacts du changement climatique tels que décrits dans le rapport du GIEC.

Retrouvez le détail de la Fresque Climat et la vidéo

La communauté KEDGE engagée

Afin d'accompagner la dynamique dans le temps, une centaine de volontaires en interne (collaborateurs, enseignants-chercheurs, étudiants et alumni) ont été formés au rôle d’animateur de la fresque du climat ces dernières semaines. Cette communauté sera invitée à animer les ateliers « Rentrée Climat » auprès des étudiants entrants, à l'image d'Alexandre de Navailles, Directeur Général de KEDGE qui disait déjà en janvier 2021 :

« Il nous semble très important de sensibiliser nos étudiants à l’urgence climatique tout en leur donnant l’occasion de se retrouver et de créer de nouveaux liens pendant ces ateliers. Je suis également très fier de compter de nombreux collaborateurs de l’école (professeurs et équipes administratives) volontaires pour être animateurs lors de ces sessions de Fresque, après avoir été préalablement formés. Compte tenu de l’importance de l’enjeu, je participe avec certains membres du Comité de Direction à l’animation des ateliers "La Fresque du Climat". » 

L’impact de la Recherche à KEDGE

A travers les travaux de recherche  et de leur diffusion (chaires, mémoires, articles, podcasts, conférences…), KEDGE influence ses étudiants, mais également les pratiques de la société civile, des organisations et des entreprises.

Un Centre d’excellence « Sustainability » permet également de mettre en avant et de diffuser les travaux dédiés.

Des projets concrets à impact positif

KEDGE participe à des projets nationaux et internationaux qui contribuent progressivement à l'adoption mondiale du développement durable dans le secteur de l'enseignement supérieur. 

Work in progress biodiversité

 Depuis 2018, KEDGE soutient la Caisse des Dépôts et Consignation Biodiversité (CDC Biodiversité) à travers son projet CasCioMar (Nature 2050) qui a permis, en trois ans, la restauration de 15000 m² de petits fonds côtiers des baies de Cassis, La Ciotat et Marseille. 
KEDGE va poursuivre son partenariat avec la CDC Biodiversité, en proposant des plans d'action en lien avec son cœur de métier : études de cas, mémoires de recherche et introduction dans les enseignements des enjeux de biodiversité.

La semaine européenne de réduction des déchets

Depuis plusieurs années, l’école a fait de cet enjeu un axe fort de sa stratégie RSE, avec la mise en place de filières de valorisation de tous les déchets recyclables: papier, canettes, carton, plastique, DEEE, mais aussi bio déchets et mégots de cigarettes. 
Dans le cadre de son plan “zéro déchet”, KEDGE propose chaque année, une semaine d’actions et de sensibilisation sur la thématique “Réduire, Réutiliser, Recycler”.

Alors que les initiatives et objectifs émergent, l’expérimentation et la sensibilisation permettent des changements de comportement vers des alternatives de consommation plus durable.

Une restauration durable

Dans cadre du renouvellement de son marché de restauration interne, l’école s’est appuyée sur des référentiels tels que le “Guide de mise en œuvre du label restaurant durable” pour constituer son cahier des charges avec notamment des points sensibles comme :

  • le choix des produits et approvisionnement privilégiant les circuits courts, 
  • la réduction des déchets et la lutte contre le gaspillage alimentaire, 
  • la mise en place de journées sans viande au self-service
  • ...

Une semaine par an dédiée au Développement Durable

Tous les ans, une semaine étudiante du Développement Durable est organisée par les associations étudiantes de KEDGE : 

La fermeture des campus en avril 2020 en raison de la crise sanitaire n’a pas découragé nos étudiants motivés : Les associations se sont regroupées pour imaginer une version dématérialisée de la Semaine Étudiante du Développement Durable en partenariat avec le RESES (Réseau Étudiant pour une Société Écologique et Solidaire) et ont proposé des tutoriels, des découvertes de films et livres inspirants, des Moocs, des conférences et webinaires.

La preuve, s’il en était besoin, de l’agilité des associations étudiantes de l’école pendant le confinement.

Un outil de mesure des connaissances pour une meilleure sensibilisation

Le Sulitest ou Sustainability Literacy Test, initié par KEDGE en 2013, permet de mesurer la connaissance des étudiants de l’enseignement supérieur en matière de Développement Durable. Il est désormais reconnu comme un outil incontournable par l’ONU.
Dans l’idée de sensibiliser un large public sur l’urgence de l’effondrement de la biodiversité, Sulitest a créé un quiz spécifique le Suliquiz, avec l’aide d’un groupe d’experts qui permet de tester sa compréhension sur ce sujet crucial. Malgré les nombreuses conventions sur la biodiversité, les connaissances de base sur le sujet restent en effet assez faibles. 
Actuellement disponible en anglais et en français, l’école a initié sa conception en collaboration avec : 

  • Man And Biosphere France, 
  • la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité, 
  • le WWF, 
  • le ministère de la Transition Écologique et Solidaire et sa direction de l'Eau et de la Biodiversité, 
  • le commissariat général au Développement Durable, 
  • CDC Biodiversité, 
  • la LPO, 
  • le Groupe ESPI, 
  • PureOcean 
  • l’Office français de la biodiversité.

Un nouveau bâtiment à Marseille dans le respect des normes de construction responsables

7000 m2 de surfaces supplémentaires ont été construites sur le campus marseillais, inaugurées en juin 2021, avec la volonté d’accompagner le développement de façon raisonnée et de positionner ce nouveau bâtiment en continuité avec les valeurs DD du Parc National des Calanques :

  • la réduction de l’empreinte carbone des étudiants et des collaborateurs du campus par le rattachement direct au BHNS (Bus à Haut Niveau de Service),
  • l’intégration forte du végétal dans les bâtiments (utilisation des toitures terrasses, création d’agoras…),
  • une architecture en phase avec la démarche Bâtiments Durables Méditerranéens (BDM),
  • un haut niveau d’intelligence dans la régulation de la température et des éclairages, et dans le domaine des économies d’énergie en général,
  • La végétalisation avec des sujets conservés et d'autres, plus jeunes et plus capteurs de carbone, replantés (chênes et espèces endémiques)

Le saviez-vous ?

Réchauffement climatique : Deux villes sont devenues inhabitables à cause de la chaleur

Les experts du GIEC sont inquiets :

Deux régions dans le monde seraient inhabitables en raison des conditions climatiques. La chaleur et l’humidité de ces zones rendraient la vie humaine difficile.  Sont concernées.

  • Jakobabad, au Pakistan,
  • Ras Al Khaimah, dans le golfe Persique

Les canicules humides arrivent dans le monde, mais avec trente ans d’avance...!
France info 

L’Amazonie brésilienne n’assure plus son rôle de poumon de la planète

Un collectif de représentants d’ONG (WWF France, Greenpeace France), appelle à une action immédiate pour stopper les importations issues de la déforestation.
Tribune le MONDE

Le Parlement a définitivement adopté, mardi 20 juillet 2021, le projet de loi Climat et résilience.

Cette loi ancre l’écologie dans notre société : dans nos services publics, dans l’éducation de nos enfants, dans notre urbanisme, dans nos déplacements, dans nos modes de consommation, dans notre justice.
Au-delà de l’innovation démocratique, le projet de loi accélère la transition de notre modèle de développement vers une société neutre en carbone, plus résiliente, plus juste et plus solidaire. Il a l’ambition d’entraîner et d’accompagner tous les acteurs dans cette indispensable mutation. Tous les domaines de notre vie sont concernés

Le rapport du GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat)

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) conclut, dans son rapport publié le 9 août 2021, que le climat est en train de changer partout dans le monde et plus rapidement que prévu. Même en limitant le réchauffement climatique, les catastrophes naturelles devraient se multiplier.

Les prévisions climatiques sont très pessimistes et accablantes, à seulement trois mois de la conférence climat COP26 de Glasgow
En savoir plus

Retour en haut