Etudiant Professionnel Entreprise
Vous souhaitez débuter ou poursuivre vos études à KEDGE ?
Vous avez une activité professionnelle depuis au moins 3 ans et souhaitez vous former ?
Vous représentez une entreprise ou un service RH ?

Reconnection week : Une semaine de reconnexion pour près de 1000 étudiants du Programme Grande Ecole le 20/01/2021

Articulée autour du « ME – WE – ALL OF US », cette Reconnection Week a réuni près de1000 étudiants du Programme Grande Ecole autour de la thématique du développement durable et de la RSE, pilier stratégique de KEDGE.

Une semaine centrée sur le développement : développement de soi et développement durable 

Après une rentrée de septembre majoritairement en distanciel et un semestre de cours à distance, les équipes du Programme Grande Ecole ont souhaité donner rendez-vous aux étudiants de Pré-master (L3) des campus de Bordeaux et Marseille pour une semaine de (re)connexion. 

Se connecter à soi (Me),en expérimentant des éléments clefs du développement personnel, se connecter aux autres (We), en vivant des expériences avec les étudiants, mais aussi le staff, les membres de la direction de l'école, les professeurs, des diplômés...  et enfin, se connecter au monde (All of us), en comprenant les enjeux auxquels l’humanité fait face et en étant inspiré pour agir.

Pour répondre à ce triptyque  « ME - WE - ALL OF US », cette semaine de séminaire virtuel s’est organisée autour de plusieurs temps forts :

  • Une conférence de Jean-Christophe CARTERON, Directeur RSE de KEDGE, 
  • Une conférence de Tarik Chekchak, Directeur du pôle biomimétisme de l’Institut des Futurs souhaitables,
  • Une table-ronde animée par Guillaume BARBAT autour de la LPO (Ligue de protection des oiseaux) et la CDC Biodiversité, 
  • Des ateliers Be-U de développement personnel, 
  • Le passage du Sulitest 
  • Une simulation d’assemblée générale des Nations Unies organisée avec l’association étudiante SimONU,
  • Une réalisation de la « Fresque du climat »

La Fresque du Climat : un atelier d’intelligence collective

Animé par des collaborateurs de KEDGE

Après une première « Rentrée Climat » réussie en 2019, KEDGE a souhaité réaffirmer ses valeurs et ses engagements RSE en formant une nouvelle promotion d’étudiants aux enjeux climatiques. 

La Fresque Climat est un atelier participatif basé sur le constat scientifique et sur les impacts du changement climatique tels que décrits dans le dernier rapport du GIEC (Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat). Les étudiants sont amenés à retrouver les liens de cause à effet entre les différentes composantes du changement climatique. Cela va des activités humaines jusqu’aux réfugiés climatiques, en passant par la hausse de la température et la montée des eaux. 

Pour cette seconde édition, ce sont plus de 900 étudiants qui ont participé à l’atelier de la Fresque Climat , Sur 4 demi-journées, 123 Fresques ont été réalisées par les étudiants PGE, accompagnés par 90 animateurs, dont 48 ont été formés spécialement pour l’occasion. 48 membres de KEDGE (enseignant/es, personnel administratif, membres du Comité de direction, alumni et étudiants de Parcours Management Associatif ) ont participé à la réussite de ces 123 Fresques ! Un engagement fort des équipes auprès de nos étudiants qui confirme l’intérêt de l’ensemble de l’école pour les problématiques RSE.

« Il nous semble très important de sensibiliser nos étudiants à l’urgence climatique tout en leur donnant l’occasion de se retrouver et de créer de nouveaux liens pendant cette « reconnection week ». Je suis également très fier de compter une quarantaine de collaborateurs de l’école (professeurs et équipes administratives) volontaires pour être animateurs lors de ces sessions de Fresque, après avoir été préalablement formés. Compte tenu de l’importance de l’enjeu, je vais participer avec certains membres du Comité de Direction à l’animation des ateliers Fresque du Climat. »
ALEXANDRE DE NAVAILLES, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE KEDGE

 

SIMONU : Un premier pas vers l’ouverture au monde et l’engagement citoyen

TEMOIGNAGE

Emina ARNAUT, Présidente de l’association SIMONU Marseille, étudiante en M1 International Business & Geopolitics / Parcours Management Associatif

« Nous avons été ravis de pouvoir inscrire SIMONU dans le programme de la Reconnection week car SimONU porte depuis maintenant 15 ans les valeurs de l’école : le bien commun et les Objectifs de Développement Durable et se veut être un pilier dans la pédagogie de KEDGE. Par le biais d’une simulation de l’ONU, SimONU veut permettre à tous les étudiants de L3 PGE de KEDGE de réfléchir à des problématiques mondiales liées aux grands enjeux contemporains. Mis dans la posture de décideurs, les étudiants doivent proposer des solutions, négocier et trouver des accords tout en respectant la position de leur pays et un protocole onusien. Cette simulation est un premier pas vers une ouverture au monde qui les entoure et l’engagement citoyen.

Les étudiants ont ainsi été répartis par délégations ( = pays)  au sein de 6 comités (HCR : Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés , OMS : Organisation Mondiale de la Santé  , FAO : Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture  , UNESCO : Organisation des Nations Unies pour l'Éducation, la Science et la Culture  , PNUE : Programme des Nations Unies pour l'Environnement , ONU-Habitat : Programme des Nations Unies pour les établissements humains)  

Pour cette première édition en format distanciel, nous nous sommes inspirés de ce que nous avions vécu lors de notre participation au prestigieux Washington, DC NMUN en novembre dernier. Il s’agissait de la première édition virtuelle d’une simulation de grande ampleur (1200 participants) à laquelle SimONU participe tous les ans. C’est durant cet événement que nous avons réalisé le potentiel des simulations en ligne. La Reconnection Week était finalement l’opportunité de concrétiser nos idées. L’organisation d’un événement si particulier a été rendue possible grâce à l’utilisation d’une nouvelle plateforme : Gatherly.

Les étudiants ont su faire preuve de sérieux et d’implication lors de ces deux journées. Ils se sont pris au jeu, et se sont bien renseignés sur la position et la politique du pays qu’ils représentaient. Ils ont ainsi pu en porter les ambitions et les idées de manière assez fidèle et réaliste.
 Les projets présentés étaient cohérents et surtout réalistes bien que perfectibles. Ils témoignent assez bien de ce qui tient à cœur aux étudiants.

Il a été difficile, dans certains comités, de déterminer la(es) délégation(s) gagnante(s) tant l’investissement des délégués était remarquable. Tout s’est évidemment joué sur le respect des règles et procédures onusiennes. »

POUR PLUS D'INFORMATIONS SUR SIMONU

 

Retour en haut